Dessailly & Day

Genre
Pop/Rock

Après de longues années de baroud : études de piano classique en académie, piano Jazz à Anvers au Jazz studio, guitare en autodidacte, de nombreux spectacles en tant que comédien amateurs puis semi professionnel en Belgique et en Irlande dans une troupe itinérante, des études de langues germaniques à l’Université Libre de Bruxelles, un début de carrière en tant que traducteur de films et ensuite comme prof de néerlandais pour adultes, deux enfants, un chien, etc.… Olivier présente en Juin 2006 un spectacle solo bilingue français/flamand intitulé « Bar des Quidams » dans lequel il enchaîne chansons accompagnées au piano et textes parlés, le tout écrit entièrement de sa main. Le spectacle donnera vite lieu à un premier cd du même nom comprenant 10 chansons, et sera présenté dans de nombreuses salles ou cabarets bruxellois : le cabaret aux chansons, le petit chaperon rouge, le café de la rue, Le centre culturel de Markten, le café Dada, le Murmure Café, fêtes de Gand,… Très vite il fait des rencontres marquantes comme celle de Frank Tierens, comédien et humoriste flamand, avec qui il crée une sorte de revue Bruxelloise qui tournera pendant un an et demi, surtout en Flandre, avec pas mal de succès : centre culturel Nekkersdal, festival Rock around the atomium, fêtes de l’Iris, enzovoort. En 2007, intégrant de plus en plus la guitare à son spectacle et délaissant petit à petit le piano, il décide de jouer avec d’autres musiciens. Il rencontre alors Mister Day, guitariste de Blues et Roland Hella, contrebassiste de Jazz, ce qui donnera un trio nommé « Les derniers Belges ». Les concerts vont s’enchaîner : quasiment tous les cafés de Bruxelles et d’ailleurs où on fait de la place à la musique Live : Café Belga, Murmure, Bonnefoy, cellule 133, Dolle Mol, Rideau rouge, Clé de Verre, Jardin de ma sœur, Aquilone, DADA, Booze and Blues, Merlot, le Coq,… Le style des chansons évolue pas mal au contact de ses amis musiciens : de chanson française pure, Olivier laisse de plus en plus de place dans ses compositions à ses influences de toujours : le Blues, le Jazz, La country et il va commencer à mélanger non seulement les styles mais aussi les langues dans des chansons comme Petit Chou de Bruxelles, Midi Central Nord ou Saskatoon. Le son de la guitare s’électrise, Les riffs deviennent plus rudes, le bottleneck et les open-tunings s’en mêlent, la voix arrive à maturation et c’est un olivier nouveau qui rentre en studio en Février 2009 pour réaliser un second cd initulé « encore combien de fois », avec son ami Edouard De Ganay comme co-arrangeur et ingénieur du son. Entre-temps, Olivier s’est découvert une passion : la rue… « le Busking »… un rêve d’enfant qu’il n’avait jamais vraiment osé réaliser mais qu’il pratique maintenant à plein temps ou presque, aux abords de la grand place de Bruxelles, interprétant ses chansons tout d’abord mais aussi des vieux standards de Blues ou de folk mis à sa sauce !! Sur scène, 3 formules : en solo, en duo avec Pit Agami à la contrebassine pour les lieux intimes, et pour les maisons de repos les asiles et les prisons : le trio Odessa avec Edouard de Ganay à la basse et le même Pit Agami mais cette fois à la batterie. Rock-a-billy sans bananes!!

Photos et vidéos

Aucune photo et vidéo

Concerts

Aucun concert prévu

Artistes similaires

Sacha Toorop
Pop/Rock
Paon
Pop/Rock
Maxime Blesin
Pop/Rock
Bruce & SRC
Pop/Rock
Pierre Simon
Pop/Rock
Théo Clarck
Pop/Rock

Commentaires